Articles par :

root

IMPACT Partenaires lance un fonds d’investissement de 50 millions d’euros dédié à la création d’entreprises franchisées dans les quartiers populaires de la Politique de la Ville

Bonneuil-sur-Marne, centre commercial République restructuré par Epareca, le 17 mars 2017 –
Aujourd’hui 5 millions de Français vivent dans les 1500 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) : des territoires avec moins de commerces et des enseignes nationales quasiment absentes (3,6% des commerces locaux). Ces 8% de la population française sont pourtant un marché avec un potentiel économique, des compétences, une volonté d’entreprendre et de participer à la vie de leur quartier.

C’est pourquoi, IMPACT Partenaires lance IMPACT création, le fonds d’investissement dédié à la création de commerces franchisés dans les QPV avec le soutien de la Fédération Française de la Franchise (FFF) et des enseignes nationales que sont Burger King, Carrefour Proximité, Courtepaille, Eléphant Bleu, Emova, Mail Boxes Etc., OCP-Pharmactiv, O’Tacos, Pizza Hut, Provalliance, Speedy, Stockerseul et Tablapizza.
Ce 17 mars, IMPACT création officialise son premier investissement avec Carrefour Proximité. Cette nouvelle franchise Carrefour City s’installe au coeur du quartier République dans un centre commercial réhabilité par Epareca, ce commerce participera à la vie du quartier.

« Ce projet innovant est en ligne avec les valeurs et les engagements sociétaux de Carrefour. C’est donc tout naturellement que nous avons accepté de rejoindre cette belle initiative. Nous sommes aussi ravis d’être la première enseigne à participer à cette démarche et d’ouvrir prochainement le premier magasin qui bénéficiera de ce dispositif à Bonneuil-sur-Marne », affirme Christophe Rabatel, Directeur Exécutif Carrefour Proximité et Cash & Carry France.

Au total, les 50 millions d’euros du fonds permettront de financer 250 à 300 commerces franchisés qui généreront plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires et créeront de plus de 2000 emplois. Ces entreprises vont aussi représenter chaque année 13 millions d’euros de cotisations sociales supplémentaires et plus 3 millions d’euros de recettes fiscales pour les territoires les plus fragiles.

Grâce au soutien de la fondation JP Morgan Chase, IMPACT Partenaires lance en appui du fonds, une combinaison de services à destination des futurs entrepreneurs dont un site web www.montetafranchise.com. Ce site permet à tous ceux qui veulent ouvrir un commerce franchisé dans leur quartier de tester leurs motivations et de recevoir gratuitement une formation certifiante du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et de la FFF. 20 000 candidats auront accès à cette formation en ligne dédiée. De plus, la Fondation offrira à ces entrepreneurs un accompagnement dédié destiné à faciliter leur implantation sur ces territoires et à garantir une approche inclusive de recrutement.

“Nous sommes ravis de soutenir ce projet nouveau et innovant à destination des quartiers populaires, et sommes convaincus qu’il contribuera concrètement au développement économique et social de ces territoires” indique Kyril Courboin, Président de JP Morgan en France.

Ce fonds national est souscrit par Bpifrance via le Fonds de Fonds Quartiers Prioritaires (FFQP), géré dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et piloté par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) ainsi que pour compte propre, le Fonds Européen d’Investissement (FEI), BNP Paribas et la Française Des Jeux. Pour Nicolas Dufourcq, Directeur Général de Bpirance, “grâce à Impact Création, Bpifrance est heureux d’accompagner un programme adapté à l’entrepreneuriat dans les quartiers populaires avec un impact significatif pour l’emploi et l’attractivité de ces territoires fragiles”.

Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directrice des réseaux France de la Banque de Détail, a tenu à rappeler qu’en tant que « partenaire historique d’Impact Partenaire et acteurs engagés dans les quartiers populaires, nous sommes très heureux de participer à cette initiative porteuse de croissance, d’espoir et de lien social au travers des commerces de proximité ».

Ces investisseurs y voient un enjeu sociétal qui fait écho à leur activité, Stéphane Pallez, Présidente de la Française des Jeux, précisant que “FDJ est un acteur majeur du commerce de proximité en France grâce à son réseau de plus de 31 000 points de vente. A travers notre participation dans le fonds IMPACT Création, nous renforçons notre action en faveur de l’activité économique et du développement commercial dans les territoires et contribuons au soutien des points de vente FDJ présents dans les quartiers prioritaires de la ville”.

Le fonds est soutenu par le Fonds européen d’investissement (FEI), filiale de la Banque européenne d’investissement (BEI) spécialisé dans le soutien aux microentreprises et PME européennes, et qui a développé le fonds de fonds d’impact social – Social Impact Accelerateour (SIA) – dédié au soutien des entreprises sociales européennes, dont c’est la 10ème transaction dans ce cadre en Europe, la France en étant le premier pays bénéficiaire. “En finançant et en accompagnant les porteurs de projets dans les quartiers prioritaires, l’Europe, à travers le Fonds européen d’investissement, soutient l’emploi et la cohésion sociale a souligné le Vice-Président de la BEI, Ambroise Fayolle. Nous améliorons la vie quotidienne des habitants. Je souhaite que ce type de financement puisse se développer en France comme dans d’autres pays européens”. Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI, a déclaré : “Je me réjouis de signer avec IMPACT Partenaires notre investissement dans le fonds Impact Création I, ici à Bonneuil-sur-Marne dans le quartier “Grand Ensemble”, cet accord en France dans le cadre du fonds de fonds d’impact social géré par le FEI. Cette nouvelle ligne de financement va créer les emplois et des nouvelles opportunités pour des futurs entrepreneurs dans des quartiers prioritaires”.

Cette initiative a également fait l’objet d’un Contrat à Impact Social avec le Ministère de l’Economie et le Ministère de la Ville, qui se sont engagés à verser 1 million d’euros en 2022 à l’atteinte d’objectifs sociaux en termes de création d’emplois, de personnes formées et de nombre de création de commerces franchisés dans ces quartiers.

Télécharger le communiqué de presse en PDF 

Télécharger le communiqué de presse en Word

Au Mali, Jokkolabs et Webforce3 s’allient pour proposer des cursus de formation aux métiers du numérique et favoriser l’accès à l’emploi.

Bamako, le 16 Janvier 2017

Jokkolabs, réseau d’espaces d’innovation actif dans neuf pays d’Afrique et Webforce3, réseau d’écoles de formation des métiers du web basées à Paris et dans 25 villes en France, ont noué un partenariat pour le développement d’écoles spécialisées dans les métiers du numérique en Afrique : « Webforce3 with Jokkolabs ». Le Mali a été choisi comme pays de lancement de cette initiative montée en partenariat avec l’École Supérieure de Communication et de Technologie (ESCT) de Bamako. Le partenariat a été signé samedi 14 janvier dans le cadre du Sommet de Bamako pour le Partenariat, la Paix et l’Émergence.

En formation intensive d’une durée de 490 heures réparties sur trois mois et demi, le cursus permet aux participants d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir développeurs-intégrateurs-web en agence de création de sites Internet, dans les grandes entreprises, les PME ou les start-ups. Ouvert à toute personne cherchant une formation appliquée, le cursus doit déboucher sur un accès direct à l’emploi. Des interactions régulières avec les entreprises qui recrutent sont par ailleurs prévues ainsi qu’un accès privilégié aux activités Jokkolabs dans les autres pays d’implantation. « Webforce3 with Jokkolabs » proposera en plus des offres de formation continue en soirée à destination des professionnels en poste. En France, Webforce3 est labélisé « Grande école du numérique » depuis 2015 et répond aux besoins croissants du marché de l’emploi en compétences numériques pour garantir des formations de qualité qui débouchent réellement vers un emploi.

Pour établir les conditions favorables à l’instauration d’une économie numérique performante au Mali et se positionner dans la chaîne de valeur mondiale qui connaît déjà une pénurie de main-d’oeuvre dans ce domaine, il faut permettre au plus grand nombre d’acquérir rapidement des compétences numériques. La formation correspond aux priorités nationales du Mali fixées par le Président Ibrahim Boubacar Keïta qui ont pour objectif de créer 200 000 emplois.

WF3 & Jokolabs_Photo Mali

De gauche à droite : Seydou Sy, Lead Jokkolabs Bamako – Gilles Babinet, Digital Champion (European Commission) – Olivier Bréchard, Directeur Exécutif de WebForce3 –  Laura Maclet, Lead France & Cluster Education Jokkolabs –  Amadou Diawara, Directeur Général de l’entreprise FAMIB, Mali – Cheick Omar Ouedraogo, Lead Jokkolabs Ouagadougou – Karim Sy, Fondateur et Chief Catalyst de Jokkolabs

« Cette collaboration avec Webforce3 répond à la mission que s’est fixée Jokkolabs, à savoir l’émergence d’une culture numérique et entrepreneuriale en Afrique. Les métiers du web devraient accélérer la création de nombreux emplois d’ici 2020 sur le continent et la formation est l’une des clés pour résoudre l’équation du chômage endémique des jeunes africains », explique Karim Sy, fondateur de Jokkolabs.

Pour Alain Assouline, fondateur de Webforce3 : « comme pour toutes les équipes du réseau, notre mission s’inscrit dans un dispositif global de lutte contre le chômage. Elle s’articule autour de deux axes complémentaires : offrir une solution de formation alternative et très concrète, notamment aux personnes peu ou pas diplômées, et pallier le manque de main d’oeuvre qualifiée. L’école se positionne comme un tremplin vers l’emploi et répond aux besoins croissants des entreprises confrontées à la transition digitale. »

« Et pour mener à bien cette double mission en Afrique, nous ne pouvions rêver d’un meilleur partenaire que Jokkolabs, au coeur des communautés d’entrepreneurs créatifs et innovants qui se font jour à travers le continent » affirme Olivier Bréchard, directeur général de Webforce3.

La première promotion sera opérationnelle au mois de mars 2017 et accueillera une vingtaine d’étudiants. Plusieurs centres de formation sont prévus à l’horizon 2018 dans les pays où Jokkolabs est présent.

À propos de JOKKOLABS


Initiative privée à but non lucratif, Jokkolabs a ouvert à Dakar (Sénégal) en 2010 l’un des premiers espaces d’innovation du continent africain et est un acteur majeur de l’émergence d’une culture numérique et entrepreneuriale en Afrique. Jokkolabs est aujourd’hui un réseau de l’innovation ouverte, un environnement unique pour catalyser l’entrepreneuriat avec l’organisation de centaines d’événements qui ont permis de toucher des centaines de milliers de participants en six ans dans une dizaine de pays. Jokkolabs dispose d’un réseau d’espaces d’innovation dans neuf pays : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gambie, Maroc, Mali, Sénégal et France
Pour plus d’informations : http://jokkolabs.net/

À propos de WEBFORCE3


Depuis sa création en 2014, Webforce3 propose une alternative aux cursus existants (Bac+3, +5) pour les métiers du web. En formant au code en trois mois et demi, l’école jette un pont entre des jeunes talentueux et motivés en recherche d’emploi et les métiers issus de la révolution numérique. Le groupe forme des centaines de personnes de tous horizons aux métiers du web grâce au développement en France et à l’international d’un réseau de partenaires déployant au plus près des territoires son modèle d’école innovante, tournée vers l’employabilité. En 2017, WebForce3 formera ainsi 1500 personnes en France. L’école a débuté depuis décembre 2015 son développement à l’international, au Luxembourg, en Tunisie, et désormais en Afriquesubsaharienne (Mali).
Pour plus d’information : http://www.wf3.fr/

Contacts
JOKKOLABS – Laura MACLET lmaclet@jokkolabs.co
WEBFORCE3 – Olivier BRECHARD olivier.brechard@wf3.fr

Agence de relation presse 35°Nord
Johann Barbé : jb@35nord.com

Télécharger le communiqué de presse en PDF

Télécharger le communiqué de presse en Word

Semaine de l’Entrepreneuriat dans les quartiers : 1ère étape lancée en Ile-de-France !

Paris, le 20 janvier 2017

Jean-Marc Mormeck, Délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, l’Association 100.000 entrepreneurs et Impact partenaires, société de gestion à vocation sociale, lancent aujourd’hui la première édition de la Semaine de l’entrepreneuriat dans les quartiers politique de la ville (QPV).

Cette opération a été imaginée suite à un double constat :

  • Le manque de connaissance du monde de l’entreprise chez les collégiens et lycéens, qui doivent pourtant faire des choix engageants pour leur avenir professionnel ;
  • L’éloignement tout particulier des jeunes issus de milieux défavorisés, habitants dans les quartiers, qui peinent à pénétrer le monde professionnel, à obtenir des contacts de chefs d’entreprise dans leur entourage et sont plus exposés au chômage.

La Semaine de l’entrepreneuriat dans les quartiers vise ainsi à rapprocher jeunes et entrepreneurs grâce à des témoignages interactifs de chefs d’entreprise volontaires auprès d’élèves de filières générales techniques et professionnelles. Ces rencontres dans les classes permettent ainsi d’établir un
dialogue intergénérationnel, d’éveiller une ambition et d’aider aux choix d’orientation de ces jeunes.

« La démarche de venir présenter mon parcours d’entrepreneur m’a tout de suite séduite. Je trouvais important de partager mon expérience avec ces lycéens trop souvent pris entre l’autocensure et le fantasme de la Silicon Valley. Devenir entrepreneur est à la portée des jeunes issus de lycées en QPV, mais au prix de beaucoup de travail » – Ingrid Chaine (dirigeante de Shop’Iles, entreprise soutenue par Impact partenaires et intervenante 100.000 entrepreneurs).

Le coup d’envoi est donné ce jour à Pantin (93) par Nicolas Dufourcq, entrepreneur et Directeur général de Bpifance. Il interviendra devant une classe de Terminale STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) du Lycée Marcellin Berthelot.

La Semaine de l’entrepreneuriat dans les quartiers se déroulera du lundi 23 au vendredi 27 janvier dans les classes de 3e et les lycées en QPV d’Ile-de-France, avec plus de 60 interventions de chefs d’entreprise déjà programmées.

Cette opération bénéficie du soutien de l’Agence France Entrepreneurs (AFE).

Sous l’impulsion de Jean-Marc Mormeck, la Semaine de l’entrepreneuriat dans les quartiers se déploiera ensuite dans les collèges et lycées en QPV de toutes les régions :

  • Semaine du 6 au 11 février : Hauts de France
  • Semaine du 3 au 7 avril : Pays de Loire
  • Semaine du 10 au 14 avril : Auvergne-Rhône-Alpes
  • Aquitaine : dates à venir
  • Guadeloupe : octobre

« Rien ne doit empêcher un jeune lycéen aujourd’hui d’être un entrepreneur, et surtout pas lui-même. Lui donner confiance, ouvrir les portes des réseaux, lui faire découvrir l’entreprise, c’est notre rôle, presque notre devoir. C’est vraiment çà, l’égalité des chances. Ça commence par l’égalité des ambitions » assure Jean-Marc Mormeck.

A propos de la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français des outremer (www.gouvernement.fr/ultramarins)


Créée en 2007, la Délégation a pour mission de prévenir les difficultés spécifiques que rencontrent en hexagone les Français d’outre-mer et de faciliter leurs relations avec leurs collectivités d’origine. Médiateur de l’action des pouvoirs publics auprès de la communauté ultramarine, Jean-Marc Mormeck consacre prioritairement son action à la jeunesse et singulièrement celle des quartiers difficiles.

A propos de 100 000 entrepreneurs (www.100000entrepreneurs.com)


100 000 entrepreneurs est une association d’intérêt général fondée en 2007 par Philippe Hayat et le Club Horizons dont l’objet est de transmettre la culture et l’envie d’entreprendre aux jeunes de 13 à 25 ans en France, au moyen de témoignages d’entrepreneurs. Ces opérations sont menées en étroite collaboration avec le ministère de l’Education Nationale, le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et en lien avec de nombreux réseaux d’entrepreneurs.

A propos d’IMPACT partenaires (www.impact.fr)


IMPACT partenaires est une société de gestion à vocation sociale qui accompagne des entreprises générant des impacts sociaux remarquables (emplois, insertion, handicap, apprentissage), en particulier sur les territoires fragiles.
IMPACT partenaires accompagne ces projets d’entrepreneurs par des investissements minoritaires (de 0,1m€ à 4m€) en fonds propres. Le 3è FPCI a été souscrit par BPI France, le FEI, AXA, BNP Paribas, Malakoff-Médéric, Swen CP, Bouygues, FFP, les caisses régionales du Crédit Agricole de Brie-Picardie, de Centre-Est, d’Ile-de-France et d’Aquitaine, Revital’emploi et de nombreux investisseurs personnes physiques.

Télécharger le communiqué de presse en PDF

Regards croisés d’entrepreneurs : Une rencontre à l’origine de l’envie d’entreprendre

Deux parcours, mais un point commun entre Stéphane Dahan et Chafik Gherbi : ces deux entrepreneurs ont eu l’envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale… dès le lycée. Ils nous racontent.

Stéphane Dahan est le fondateur de Sécuriview, une entreprise de sécurité informatique, implantée à Saint-Ouen (93). Stéphane est originaire d’un quartier populaire de Colombes (92).  « Je savais que je voulais être mon propre patron depuis l’âge de 16 ans, c’était clair, mais je ne savais pas comment, ni sous quelle forme », raconte-t-il. Après ses études, il intègre la SSII Neurones en tant que commercial. Sa rencontre avec le dirigeant de cette société a été déterminante : « Il m’a beaucoup appris, m’a donné de précieux conseils qui me servent encore aujourd’hui ! J’ai ensuite intégré une autre SSII, toujours avec la même fonction et au bout de 2 ans, parce que nous avions une vision divergente de l’évolution de notre marché, et poussé par une conviction profonde, j’ai eu envie de me jeter dans le grand bain : j’ai créé une première entreprise en 1997 ». Cette entreprise sera vendue à Thalès en 2001. Quelques années plus tard, l’histoire se répète, il s’émancipe de Thalès pour suivre son intuition et crée Securiview qui développe une activité SOC (Security Operations Center). Le marché est désormais là et en forte croissance.

Chafik Gherbi est co-fondateur d’Artère, SSII dédiée au ecommerce implantée à Ivry (94). Chafik grandit dans un quartier populaire d’Evry (91) et c’est au lycée que son désir d’entreprendre nait. Il fait ses armes pendant 7 ans dans des grands groupes (AGF, Bouygues, Orange) et monte en puissance, de technicien réseau jusqu’à directeur de projet. Chafik acquiert les compétences métiers, commerciales et management, qui seront le socle d’un projet ambitieux. Il y rencontre surtout son futur associé, Sharif Mosbah avec lequel il se lance en 2007: « C’était un pari. Entreprendre à deux est plus compliqué mais c’est aussi une grande force. Nous nous sommes trouvés : soutien l’un pour l’autre, nous partagions les mêmes ambitions, la même vision ». Artère est aujourd’hui le partenaire clé Oracle Webcommerce pour la France.

En savoir plus sur Securiview

En savoir plus sur Artère

100 000 entrepreneurs et IMPACT partenaires lancent la Semaine de l’entrepreneuriat dans les quartiers

Paris, le 28 septembre 2016

La France est le pays européen le plus affecté par le déterminisme social d’après l’OCDE (2013).

Ce constat mesuré par l’OCDE est bien partagé sur le terrain par IMPACT partenaires, 100 000 entrepreneurs et Jean-Marc Mormeck.

Parce que ces 3 acteurs croient beaucoup qu’une rencontre, quand un jeune se construit, peut avoir énormément d’impact, Jean-Marc Mormeck, 100 000 entrepreneurs et IMPACT partenaires lancent la «  Semaine de l’Entreprenariat dans quartiers»

Cette semaine dont la première édition se déroulera du 23 au 28 janvier 2017 en Ile-de-France permettra à tous les lycéens des QPV franciliens d’être confrontés à des témoignages d’entrepreneurs. Plus de 1000 entrepreneurs seront sollicités par IMPACT partenaires pour sensibiliser et promouvoir la culture entrepreneuriale dans les lycées franciliens implantés dans les quartiers et mobilisés par 100 000 entrepreneurs.

Ce programme sera ensuite dupliqué, sous l’impulsion de Jean-Marc Mormeck, dans toutes les régions de France avec une priorité donnée aux jeunes des régions d’Outre-Mer.

Ingrid Maisonneuve-Chaine, d’origine guadeloupéenne et ayant grandi en région parisienne, fondatrice de la start-up Shop’Iles soutenue par IMPACT partenaires, est déjà intervenue plusieurs fois avec 100 000 entrepreneurs dans ces lycées pour témoigner de son parcours : « La démarche de venir présenter son parcours d’entrepreneur m’a tout de suite séduite. Je trouvais important de partager mon expérience avec ces lycéens trop souvent pris entre l’autocensure et le fantasme de la Silicon Valley. Devenir entrepreneur est à la portée des jeunes issus de lycées REP mais au prix de beaucoup de travail» – Ingrid Chaine (Shop’Iles).

A propos de 100 000 entrepreneurs (www.100000entrepreneurs.com)


100 000 entrepreneurs est une association crée en 2007 pour la promotion de la culture et de l’envie d’entreprendre auprès des jeunes de 13/25 ans au travers de témoignages d’entrepreneurs.

Ils ont un partenariat fort avec l’Education nationale (920 établissements partenaires), et ont effectué 2 127 interventions dans des établissements scolaires, soit 330 000 jeunes sensibilisés.

A propos d’IMPACT partenaires (www.impact.fr)


Impact Partenaires est une société de gestion à vocation sociale lancée en 2007 pour accompagner financièrement et humainement les entrepreneurs à fort impact social, en particulier dans les quartiers.

IMPACT partenaires 3 accompagne aujourd’hui des projets entrepreneuriaux par des investissements minoritaires (de 0,1m€ à 4m€ en fonds propres) grâce au soutien de BPI France, FEI, AXA, BNP Paribas, Malakoff-Médéric, Swen CP, Bouygues, FFP, les caisses régionales du Crédit Agricole de Brie-Picardie, de Centre-Est, d’Ile-de-France et d’Aquitaine, Revital’emploi et de nombreux investisseurs personnes physiques.

A propos de Jean-Marc Mormeck (fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Mormeck)


Jean-Marc Mormeck est l’un des boxeurs français les plus titrés. Il est né en Guadeloupe, a grandi à Bobigny (93) et vit aujourd’hui à Mantes-la-Jolie (78). Il a été nommé délégué interministériel à l’égalité des chances pour les Français de l’Outre-Mer. Jean-Marc Mormeck souhaite que son action soit en faveur de la jeunesse des milieux populaires et ne pas s’arrêter au territoire. Il veut concentrer ses efforts sur les jeunes de tous les Quartiers défavorisés.